Selon le FBI, 80 % des crimes commis aux États-Unis sont liés aux gangs. À Los Angeles, 40.000 personnes en sont membres de gangs, dont 4.000 femmes. La réalisatrice Stéphanie Lamarré s'est immergée dans ces bandes de filles qui défendent férocement un "territoire" constitué parfois d'une rue ou de quelques pâtés de maison.

En voiture, elles patrouillent, fumant des joints, insultant les passants, scandant du rap, s'embrouillant ou se traitant affectueusement de "bitch". Elles ont rejoint un gang, parce que leur famille en faisait partie, en réaction à un trop-plein de malheurs ou pour montrer ce qu'elles avaient dans le ventre. "Tu dois être forte dans ces rues. Si tu es faible, ils vont te manger toute crue", explique une adolescente.

Crime