Entre la montée de l’obésité et les crises alimentaires , les Français deviennent de plus en plus regardants sur la provenance et la qualité de leurs aliments. Conséquence : les fabricants font de cette demande de nourriture saine et équilibrée un argument de vente. Sur les emballages et dans la publicité, ils nous promettent sans cesse des innovations diététiques. Qui profite de cette mode du manger sain ? Faut-il croire toutes les promesses de l’agro-alimentaire ? Ce que nous mangeons peut-il vraiment nous aider à nous sentir mieux ?

Société