En vue des jeux Olympiques de 2016, les autorités veulent redorer le blason de la ville de Rio de Janeiro et pallier aux problèmes d'insécurité. Depuis 2008, des unités de police de pacification (UPP) ont été mises en place dans les quartiers sensibles. Composées de jeunes policiers, ces brigades tentent de faire régner l'ordre dans les favelas devenues des zones de non-droit aux mains des trafiquants de drogue. Au bout de quelques années, le résultat est plutôt positif.

Société