La mer Caspienne contient 90 % du stock mondial d'esturgeons sauvages, source de l'un des mets les plus chers du monde : le caviar. Bandar Anzali, sur la côte sud-ouest de la mer Caspienne, est le port d'attache du pêcheur Akbar Tshasak. Chaque kilo de caviar lui rapporte l'équivalent de 300 euros (en comparaison, 100 grammes de vrai caviar - littéralement "gâteau de joie" - peuvent coûter la bagatelle de 1 400 € en Occident !). Il y a dix ans, la récolte annuelle s'élevait à 123 tonnes, mais elle a chuté à moins de 10 aujourd'hui...

Société