On estime à 350 000 le nombre d'agents de décontamination ou « liquidateurs » appartenant à l'armée, au personnel de l'usine, à la police locale et aux pompiers ayant participé dès le début au confinement et à la décontamination des débris radioactifs au cours de la période 1986-1987. Près de 240 000 de ces « liquidateurs » ont reçu les doses de rayonnement les plus fortes alors qu'ils procédaient à des activités importantes d'atténuation des effets de la radioactivité dans la zone de 30 kilomètres entourant le réacteur. Par la suite, le nombre de « liquidateurs » répertoriés est passé à 600 000, mais seule une faible fraction d'entre eux ont été exposés à des niveaux élevés de rayonnement.

Au cours du printemps et de l'été 1986, 116 000 personnes ont été évacuées de la zone entourant le réacteur de Tchernobyl vers des régions non contaminées. Au cours des années qui ont suivi, 230 000 autres personnes ont été déplacées.



Partie 2 de 2


Société