Le PSG, c'est un peu la Desperate Housewife du parisien. Il y a toujours un nouveau feuilleton. Mais quoi qu'il arrive, Paris est toujours en haut de l'affiche. Tantôt euphorique, tantôt moribond ou capricieux, le club a grandi avec ses doutes, ses joies et ses peines. Mais avec ses supporters, il respire, il souffre, il suffoque et parfois il s'embrase.

Pierre Hurel et Damien Vercaemer ont réussi avec PSG : 40 ans de fièvre à retracer le parcours du club d'hier à aujourd'hui. De ses plus grands succès, à ses plus tristes chapitres. Bien évidemment, il manque des pages à ce roman. Et des protagonistes aussi, de ceux qui ont fait vibrer l'enceinte unique qu'est le Parc des Princes comme Carlos Bianchi, Marco Simone ou Jay-Jay Okocha. On en viendrait presque à le regretter tant on se prend au jeu, mais globalement, les deux réalisateurs ont rencontré et recueilli les témoignages de tous ceux qui ont compté : entraîneurs, joueurs ou présidents.

Le documentaire navigue dans l'histoire de ce personnage qu'est le PSG, et tisse son portrait, à coup d'images d'archives et de témoignages. Tantôt critique, tantôt passionné, comme un vrai supporter.

Société