Crise financière, hausse du coût de la vie, nombreux sont celles et ceux qui cherchent la personne rare à épouser, celle qui les mettra à l'abri du besoin. Oser dire cette vérité, pourtant banale, est tabou. Les uns se font taxer de gigolos, les autres de femmes vénales. Chercher un bon parti, une héritière, un homme riche : se marier entre gens du même univers est pourtant vieux comme le monde. Nos caméras ont pénétré ces mondes fermés, clubs chics, bals, soirées où l'on croise ceux que l'on surnomme « des portefeuilles ambulants ». Parmi les 15 millions de célibataires français, certains ont fait de cette recherche d'un bon parti une priorité absolue. Ils nous donnent les clés pour y parvenir.

Société