À l'époque de l'URSS, l'hôtel-restaurant Bakhmaro, à Chokhatauri (sud-ouest de la Géorgie) connaissait l'affluence. Il tenait son nom d'une station de ski toute proche réputée "paradisiaque". Aujourd'hui, les façades se délitent, les vitres sont cassées, les peintures s'écaillent, les rideaux, comme les revêtements en plastique orange et vert fluo, ont piètre allure. Les clients se font rares et l'équipe qui tente de gérer encore l'établissement croule sous les dettes. Les habitants des autres étages sont eux aussi aux abois et désespèrent de recevoir une aide quelconque des pouvoirs publics. Leurs conversations sur l'action des politiques, tous partis confondus, sont fort désabusées. La réalisatrice filme cet immeuble et ses habitants comme s'il symbolisait à lui seul toute la Géorgie.

Société