Au Groenland, à Niaqornat, village du bout du monde habité par 59 âmes, le quotidien est bouleversé par la fermeture de l’usine. Le film suit Lars, 16 ans, élevé par ses grands-parents et qui rêve de New York, le maire qui est aussi chasseur, Annie, mémoire vivante de la communauté et un étranger, Ilannguaq, Inuit venu s’installer après avoir rencontré sa femme sur Internet. Une chronique de quatre saisons qui dévoile un mode de vie menacé.

Société