À l’automne 2015, le référendum organisé par le Royaume-Uni sur une éventuelle sortie de l’UE a été sans appel : la majorité des Britanniques s’est prononcée pour un retrait de la Communauté. Un an plus tard, en 2016, le présentateur Theo Koll fait le point : quelles ont été les conséquences économiques de cette sortie pour le marché commun ? Le Royaume-Uni reste après tout la deuxième place financière mondiale. Privée également d’une grande puissance nucléaire, l’UE a-t-elle conservé son rang sur la scène géopolitique ? Et à quoi ressemble la nouvelle répartition des pouvoirs au sein de l’Union, maintenant que la Grande-Bretagne n’est plus là pour jouer les trublions ? Cette fiction n’est pas un simple jeu de l’esprit : l’article 50 du Traité de Lisbonne stipule en effet que "tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union".

Société